institution genevoise d'action sociale

› Notre institution

Historique

L’Hospice général a été créé sous le nom d’Hôpital général le 14 novembre 1535 par un vote de l’assemblée des citoyens genevois. Il a pris son nom actuel lors d’un autre vote populaire en 1869. Il n’a cessé d’évoluer pour atteindre toujours le même but: renforcer la cohésion sociale. Centré à son origine sur l’assistance aux pauvres et aux malades, il a élargi son action aux orphelins, aux réfugiés, aux personnes âgées, avant de laisser le soin des malades aux hôpitaux.

A l’heure actuelle, l’Hospice général consacre l’essentiel de son activité à l’aide sociale en faveur des plus démunis et à l’accueil des requérants d’asile, tout en assurant d’autres tâches d’assistance, de prévention et d’information pour toutes les catégories de la population. 

1535

Création de l’Hôpital général

1869

Séparation du domaine social et hospitalier

Création de l’Hospice général

1981

Loi sur l’assistance publique

Fusion avec le Bureau central d'aide sociale (BCAS)

Assistance aux Confédérés, étrangers et requérants d’asile

1992

Loi sur l’aide à domicile

Transfert des repas à domicile à l'IMAD (Institution genevoise de maintien à domicile)

2001

Intégration de l’AGECAS, Association genevoise des centres d'accueil pour candidats à l'asile, et prise en charge de la totalité des requérants d’asile attribués au canton de Genève

2006

Nouvelle loi sur l’Hospice général. Séparation des secteurs de la santé (soins à domicile) et du social

2007

Loi sur l’aide sociale individuelle

2008

Passage des établissements de jeunes à la Fondation officielle de la jeunesse (FOJ).

2010

Transfert de la Maison de l'Ancre aux Etablissements publics d'intégration (EPI)

2012

Loi sur l'insertion et l'aide sociale individuelle (LIASI)

2014

Réorganisation de la prise en charge des requérants d'asile sous le nom Aide aux migrants