Retour Publié le 13.06.2019

Fête de la Musique, une édition sous le signe de l’intégration

Partenaire de longue date de la Fête de la Musique, l’Hospice général propose cette année un projet un peu spécial avec de la musique, bien entendu, mais également un volet intégration.

Des notes érythréennes sous le ciel genevois

Formé en 2018, Kinit – « accordé » en  tigrigna – est composé de Yikaelo et Amane (krar – instrument à corde traditionnel – et voix), Mengistab (krar et voix), Denden (voix), Ykalo (piano) et Merry (voix). D’origine érythréenne, tous six ont une vingtaine d’années.

Familier des scènes du bout du lac, Kinit fera résonner ses instruments sous le ciel genevois le dimanche 23 juin de 15h à 16h sur la scène de l’Observatoire (en face du Musée d’Art et d’Histoire).

25 volontaires réfugiés retroussent leurs manches

25 volontaires réfugiés originaires d’Afghanistan, du Burundi, de Chine ou encore de Syrie graviteront par ailleurs autour de la manifestation.

10 d’entre eux œuvreront à l’accueil de scène. Leur rôle : s’occuper des musiciens programmés lors de l’événement. Ils auront ainsi l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances en français et en anglais.

5 volontaires seront quant à eux affectés au poste cuisine ; ils auront la lourde tâche de préparer à manger pour le staff qui s’élève à quelque 300 personnes !

Enfin, 10 solides gaillards s’intégreront à l’équipe de démontage.

Encadrés par des collaborateurs de la Ville de Genève tout au long de la manifestation, ces 25 volontaires participeront ainsi au bon fonctionnement de la Fête de la Musique et contribueront à placer cette édition sous le signe de l’intégration.

L'édition 2019 de la manifestation aura lieu du 21 au 23 juin dans tout le canton.

Yikaelo
Kinit au complet
Denden
Amane
Merry
Mengistab
Ykalo
Événement le 21.06.2019
Thématique Intégration migrants